Est-ce qu’on peut recommencer ? Par Mark Kamleiter

[Cette article est republié – C’etait publié d’abord en 2017 comme le premier article de ce blog]

La plupart d’entre vous savent que j’étais le pasteur de la Pierre Vivante dans les années 1980.

Je suis parti en 1988 quand les choses allaient très, très mal pour moi spirituellement.  Mon expérience est un avertissement sobre à tous ceux qui pensent qu’ils peuvent abaisser leurs défenses spirituelles.  Comme Paul l’avertit dans la Bible (Je Corinthiens 10 :12) : « Alors que celui qui pense qu’il est debout méfiez-vous de tomber ! »

Je ne suis pas tombé dans une certaine « erreur » ou « faute spirituelle », bien qu’il y aurait   certainement beaucoup de cela.  J’ai honte de dire que j’ai trahi mes responsabilités en tant que Pasteur, mon engagement envers le Seigneur Jésus, et mes vœux à Judy délibérément et intentionnellement péché contre vous, contre Judy et contre Dieu.  A ce moment-là, je voulais    dire « Le diable m’a fait faire, » ce n’est pas ma faute, mais c’est la faute du diable.   Bien que certainement, l’ennemi a tenu la tentation, j’ai accepté de commettre le péché, et je me suis rebellé contre Dieu et contre Jésus mon Sauveur, le roi de l’univers.

Quand ces choses se sont produites, je savais que je ne pouvais pas rester à ma place à la Pierre Vivante en tant que pasteur, à moins que je vous avoue, et accepté la honte et la discipline de l’église.   J’étais trop fier pour faire ça.   En plus, j’aurais dû arrêter mon péché et mon comportement honteux, ce que j’ai refusé de faire.  Au lieu de cela, j’ai choisi de me rebeller et j’ai quitté Paris, comme un voleur dans la nuit, j’ai fui ma honte.  Je vous ai trahi et je vous ai abandonné, ainsi que le travail que j’ai été appelé à faire à Paris.

Une fois de retour aux États-Unis, je ne me suis pas repenti.  Non, j’ai divorcé de la femme merveilleuse (Judy) que Dieu m’a donné en tant que partenaire, et l’a abandonnée d’une manière qui était cruelle et honteuse.  De là, je suis descendu dans les ténèbres du monde de notre ennemi.  Pendant de nombreuses années, j’ai été hors de l’église.  Pour reconstruire ma vie, j’ai d’abord été enseignante auprès d’enfants handicapés, puis pendant les 23 dernières années, j’ai pratiqué le droit pour protéger les enfants handicapés.

Finalement, j’en ai eu marre de m’enfuir de Dieu.  Cela fait environ 4-5 ans que je suis   revenu au   Seigneur, et j’ai commencé à reconstruire ma vie spirituelle.   L’année            dernière, le Seigneur m’a dit en ce qui concerne les personnes qu’il m’avait confiées il y a tant   d’années.   Vraiment, je ne voulais pas faire cela, parce que j’ai une honte très forte d’avoir échoué par rapport à Jésus et vous, les brebis de la Pierre Vivante.  Je lui ai dit que je ne saurais pas comment renouer avec vous. C’était juste une bonne excuse pour moi.  Je ne voulais pas être honnête avec vous et admettre mon grand péché et l’échec, comme je viens de le faire.  Je savais que je méritais d’être rejeté et détesté pour une telle trahison.

Dieu a le sens de l’humour et Il a commencé à m’apporter les gens que j’ai connus pendant mon séjour à   Paris. Au début, j’ai eu un léger contact avec certains d’entre vous, mais je n’ai pas vraiment admis mon péché ou demandé ton pardon.  Puis, Nicolas m’a écrit après 30 ans de silence entre nous.  Dieu m’avait mis sur le cœur de Nicolas, et il m’a écrit pour me dire son amour pour moi.  Après tout mon échec, il m’a dit qu’il me considérait comme son père spirituel.   Je lui ai avoué mon échec et mat chute, et il m’a dit qu’il m’avait pardonné il y a longtemps.

Nous avons souvent partagé depuis.  La semaine dernière, il m’a envoyé une lettre d’une    jeune femme (34 ans).  Dans cette lettre, elle m’a remercié, disant que mon ministère de formation de disciple avec Nicolas et Nathalie avait conduit au ministère de Nicolas et Nathalie, et la formation de centaines de jeunes Français.  Elle est l’une de ces jeunes Français personnes. Par son approche, Dieu voulait que je    sache que le travail qu’il a fait à Paris était un bon travail.  Il m’a montré que là où j’avais été infidèle, il était toujours fidèle.   Là où j’ai échoué, il a fait sa volonté.

Il n’y a plus d’excuses. J’ai alors commencé à contacter et confesser mes péchés à certains d’entre vous, personnellement.   Ce faisant, j’ai appris que vous êtes tous toujours si affectueux et indulgents.  Votre expression d’amour est si chaleureuse et sincère, il me semblait que c’était comme si je ne vous avais jamais quitté.  Merci, merci, merci.

Il me semble que notre Seigneur est très sérieux sur le fait que je suis très honnête et ouvert sur ce qui m’est arrivé à Paris.   Tout d’abord, notre relation future doit être basée sur la transparence et la franchise.  Je suis un homme brisé et je ne prétendrai jamais être autre chose.  Je parle de mes péchés ici, non pas parce que je ne comprends pas qu’ils ont été pardonnés, mais parce que je crois que Dieu veut que j’avoue   à ceux contre qui   j’ai    péché.  En vous faisant connaître mon péché, je jette les ombres et les ténèbres de mon âme.

J’ai appris que ma maladie de pêché se cache dans les ténèbres et les ombres.  Alors que je crois que Dieu m’appelle pour le servir à nouveau, Il m’a montré dans sa parole ce matin que mon appel est d’être un serviteur brisé et humilié.  Ma fierté m’a détruit à Paris, et Dieu m’enseigne l’humilité.   Quand je me présente devant lui pour recevoir ma couronne, je veux qu’Il dise : « Il est mon humble serviteur. » Le chemin de cette humilité est par la confession et la reconnaissance de mon échec, qu’il n’y a rien de bon en moi sans Lui, non seulement devant Lui, mais devant vous aussi, ceux que le Seigneur placé à un moment dans mes mains pour en prendre soin.

Je veux être sûr que j’ai demandé à chacun de vous votre pardon personnel, et j’ai l’impression que Dieu est heureux que j’utilise ce blog pour continuer ce processus.  Le blog est public, encore une fois parce que Dieu ne veut pas que je cache mon échec du tout, même à un public qui peut me mépriser.  J’aime ce blog parce que je n’ai pas à continuer à revenir    à ce sujet.  Chaque nouvelle personne qui se soucie de suivre le blog aura accès à ma confession et ma demande de pardon.  Cela dit, un blog est impersonnel, et je suis prêt à discuter de tout cela avec chacun de vous, sur une base plus personnelle.    Vous pouvez m’envoyer un e-mail à mskamleiter@gmail.com.

J’ai maintenant l’impression d’avoir renoué avec un si grand nombre d’entre vous, qu’il est difficile de rester    à jour avec ce qui se passe avec chacun d’entre vous.   C’est vraiment important maintenant. J’ai besoin   de savoir comment vous êtes et ce qui se passe dans votre vie, parce que la première chose que Dieu m’a appelé à faire maintenant est de prier pour chacun de vous, d’intercéder dans le priez pour vos besoins.   Cela exige une connaissance à jour de ce qui se passe dans votre vie.

J’ai prié pour une idée, et récemment, j’ai l’impression que Dieu me dit d’aller de l’avant avec mon idée, non seulement avec ce blog, mais aussi avec une page Facebook.  Compte tenu des communications modernes disponibles aujourd’hui, je me sens encouragé à créer une page Facebook, et d’inviter tous ceux avec qui je reste en contact, à partager sur la page.  Nous pouvons chacun partager sur la page, ce que nous faisons, nos besoins de prière, et nous pouvons nous encourager et nous soutenir les uns les autres.  Il peut être comme un bulletin de nos nouvelles, nos photos, vidéos, etc.  Nous pouvons poster des articles édifiants, qui peuvent encourager chaque personne dans sa marche avec Jésus ou sa recherche de Jésus.  Nous pouvons toujours communiquer en privé sur des choses qui sont confidentielles    ou non, pour le point de vue du grand public.   Je peux être contacté par e-mail à mskamleiter@gmail.com.  J’espère que je vais avoir de l’aide pour gérer les pages (de ce site Facebook), de sorte que la fonction de message peut ne pas rester confidentielle.  J’ai appelé la page Facebook” : « Amis de la Pierre Vivante. » En    fait, je ne veux pas limiter seulement cette page à ceux qui étaient à la Pierre Vivante, mais il pourrait être ouvert à tous ceux qui veulent partager dans cette communauté d’amour.

Faites-moi savoir ce que vous en pensez.  La page Facebook est simple, c’est à chacun de nous de la décorer de tes rêves, de tes espoirs et de notre foi.  Si vous êtes intéressé à participer, veuillez visiter la page Facebook « Amis de la pierre vivante ».

L’important pour moi, c’est que nous ayons une communauté de foi et d’amour.

Je t’aime et c’est mon désir d’être parmi vous.

Mark Kamleiter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.